Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 09:20

Aujourd’hui, les coureurs sont nombreux et la tension est palpable. Le parcours, je le connais pas d’où mon appréhension soudaine. Quelques éléments m’ont toutefois été communiqués par Arnaud qui a dernièrement repéré le circuit. Il ne m’en a pas dit que du bien. Bah oui, cette course est bien une course de montagne avec ses ravines, ses pentes sévères. Un tracé qui ne correspond pas à ses jambes de pur routard.

 

 Le départ est donné place du festival à la possession. Près de 1000 participants se préparent pour ce parcours de 15 kms 500 avec un dénivelé positif de 1100 m. Je crains les premiers kms avec le risque d’un embouteillage sur les sentiers. Tant de coureurs pour un si petit sentier……. Moins d’un km d’asphalte avant de sentir la terre sous nos chaussures.

 

 Alors, je me retrouve en première ligne. Je n’ai pas souvenir d’une telle position au départ. Au côté des ténors, je ne me sens pas trop à ma place. Mais bon, je suis preneur de cette nouvelle expérience. 3, 2, 1, top départ.

kalla13

 

 

Me voilà en tête de la course. Dans 300 m, je passerai devant nath alors je maintiens mon effort. Je croise le regard interloqué d’Arnaud…. Il me dira s’être retenue d’une sévère réprimande…. Il est gentil, il ne voulait pas que je me crame. Je me retrouve derrière la voiture ouvreuse, passe devant ma chérie puis relâche…. Un troupeau me double a une allure plus que soutenue…. Je trouve mon rythme et ma course commence.

 

 Rapidement, je reconnais les gars rencontrés lors de la course du géranium. Pas de mystère, je suis à ma place, au milieu de ces coureurs qui ont une allure proche de la mienne. Alors, je les poursuis, les doubles avant qu’ils repassent devant moi et ainsi de suite. Un vrai cache cache qui va précocement s’interrompre dans les quelques descentes dans les ravines. Moins à l’aise que les cabris locaux, je les laisse filler. Je descends comme je peux, m’accrochant aux branches, en sautant de pierre en pierre… Je prends des risques mais pas suffisamment pour soutenir le rythme affolant des collègues. Un Boug me dira même « quand on n’est pas montagnards, on ne vient pas ». Il devait avoir les nerfs….. La montée d’après je l’ai doublé, j’avais les nerfs !!! J’ai hésité mais je me suis imposé le silence…

 

 Beaucoup plus technique que la course d’il y a quinze jours, je suis moins à mon aise. J’essaye de maintenir un bon rythme malgré les douleurs naissantes. L’alternance marche course avec toutes ces relances commence à avoir des effets négatifs sur mon petit corps….

 

 J’aperçois au loin le village de dos d’Ane, théâtre de l’arrivée du jour. Les derniers kilomètres, j’essaye de ne pas flancher. Un relâchement et voilà dix mecs qui te doublent….Un coureur bien sympa me motive. Il me demande si je suis vétérans !!!! Non merci….. Nous nous poussons mutuellement.

 

A 500 m de la ligne, j’aperçois mon comité d’accueil composé de Gigi, Lili et de Nath. Chouette, je m’élance dans un sprint de folie. Me voilà arrivée après 1H 44 min 33 d’effort. Il fait chaud mais la beauté du paysage me fait oublier l’effort réalisé. Je termine 88 ème, ce qui est plutôt honorable pour un championnat riche en densité. Content de retrouver mes anciennes collègues de l’Hôpital, nous refaisons le monde.

 

 

Arnaud arrive un peu lessivé et surtout avec une vilaine ampoule. Il a terminé en 7 eme position en 1H 28. Le nouveau champion de la réunion de course de montagne et bien c’est Willy désiré. En ce qui concerne les femmes, c’est Delphine qui l’emporte avec près de trois minutes d’avance sur la deuxième qui n’est autre que Marcelle puy. Bravo à Delphine pour sa superbe performance, qui marque son retour dans le monde de la course à pied mais surtout un succès pour sa première course d montagne.

 

 2009-05-kalla-hommes-008

2009-kalla-femmes-juniors-02

 

 

Photos : M jourdan. Site runraid .  http://m.jourdan974.free.fr/2bgal/

 Bon voilà le premier volet de ma saison se termine déjà. Au revoir les formats courts, ……. A partir de demain, le 1 er juin, je me lance sur du long. J’ai été tiré au sort pour participer à mon deuxième grand raid. Place à l’entrainement, aux longues sorties, à une préparation réfléchie avec les chaussures tournées vers la date du 23 octobre, départ de la diagonale des fous. Les compétitions se feront plus rares. Toutefois, la prochaine approche à grand pas. En effet, le 20 juin, je fais partis des coureurs inscrits à la course de l’arc en ciel, une compétition de 62 kms. Et oui, c’est plus la même chose.

 

 

Bilan du début de saison :

- Beaucoup plus de plaisir à évoluer sur les sentiers péi.

- Perte de poids + entrainement réfléchi = grosse progression.

- S’écouter. Ne pas imposer de contraintes au corps si ce dernier montre des signes de fatigue.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Moisan - dans Gazette Sportive
commenter cet article

commentaires

Profil

  • Arnaud Moisan
  • Tu peux toujours courir... Et je cours, je me raccroche à mes baskets tant sur le tartan, le bitume ou les sentiers. Par ce blog, j'espère vous faire partager un peu de ma passion pour la course de fond
  • Tu peux toujours courir... Et je cours, je me raccroche à mes baskets tant sur le tartan, le bitume ou les sentiers. Par ce blog, j'espère vous faire partager un peu de ma passion pour la course de fond