Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 14:45

 

Pour fêter ce début d’avril, j’ai décidé de participer pour la première fois à la Boucle du Bassin Vital, course organisée pour la 9 ème fois par le Bois de Nèfles Athlétisme. Un parcours de 18 kms 400 pour un dénivelé positif et négatif de 800 m. Cette année, c’est près de 650 coureurs qui se présentent du côté de l’ancienne usine de Savanna à St Paul. L’effet challenge continue à attirer les foules sur les sentiers.

 

 

6 H 30 , je retire mon dossard et déjà le soleil pointe ses rayons. Pour la troisième fois de l’année, cela commence à être une habitude, l’organisation nous impose le port d’un T shirt publicitaire. Si encore la pub était lisible, je me sentirai utile......Je m’excuse auprès de mon club de ne pas porter mes couleurs, je m’excuse auprès de mes proches puisque je ne parade pas avec les beaux vêtements techniques qu’ils m’ont offert. Je ne comprends vraiment pas cette dernière obsession des organisateurs péi. Bravo à Gino qui a été l’un des seuls à braver la menace d’une disqualification en portant haut et fort ses couleurs, ses sponsors. La prochaine fois, j’aurai plus de cran….. Où est notre liberté…….. De moins en moins sur les courses.

 

53_052.jpg

 

7 H 30, nous nous plaçons sur la ligne de départ. Bonne ambiance où les organisateurs essayent de nous faire reculer d’un mètre. Gino s’en amuse et taquine le boug. Nous sommes libérés sur une route étroite où le seul objectif c’est de ne pas embrasser le sol. Sur cette partie roulante, je prends mes aises et mon rythme. Je dépasse Gino et lui dit à toute à l’heure car je ne doute pas de son retour. Avant de prendre la direction des champs de canne, je me fais photographier par Nath.

 

2008-0142.JPG

2008-0143.JPG

 

Et nous voilà, dans une longue montée en double voie entourés de cannes. Le rythme est soutenu et certains semblent avoir raté le coche. Ça revient de derrière avec beaucoup de nervosité.

 

2008-0147.JPG

Chemin monotrace avec la première pente où ça bouchonne légèrement. Je me sens de suite en difficulté par rapport aux autres. Dans cette partie où il faut lever la patte, je manque de puissance. Je me fais donc dépasser. En contrebas, déjà Gino qui avale les coureurs un par un. Il me dépasse, je l’encourage mais ne me calcule pas. Il me snobe ???????

 

Je ne le perds pas de vue et à ma grande chance, nous arrivons sur une partie plus roulante, en tout cas pour moi. Alors que la majorité marche et bien je cours. J’arrive à la hauteur de Gino et cette fois je le snobe…. Il s’étonne que je sois devant lui. A partir de ce moment, nous avons fait toute la montée ensemble au même rythme. Je n’ai pas compté le nombre de coureur doublé mais nous n’avons pas arrêté. Le parcours, je serai bien incapable de le refaire. En effet, notre chemin emprunte différents sentiers, des portions de route, nous fait longer des habitations, tourner tantôt à droite, à gauche,…Premier ravitaillement atteind en 28 mn, second en 38 mn. Heureusement que cela était parfaitement balisé. Dans la dernière pente plus technique en marche active, Gino s’envole et me dépose si facilement. Il pointe alors avec une minute d’avance au sommet qui correspondait également à la mi course.

 

 

Ensuite, et bien cela se résume en une descente en deux parties. La première roulante à fond sans se poser de questions. Je me suis plutôt éclater tout en ayant un peu d’appréhension vis-à-vis de mon genou. Sur certaines portions, j’ai pu apprécier la beauté du paysage avec une vue énorme sur St Paul et sa baie.

 

20110403113713-dafc9ff2.jpg

 

Puis la deuxième partie bien plus technique où je n’étais pas du tout à mon aise. Parfois au ralenti, peu sûr de moi, trébuchant même. J’ai ainsi vu revenir quelques coureurs…. L’un d’eux a fait un vol plané en me doublant. Je doute de la légalité de cette technique…..

 

53_70.jpg

 

 

Une fois sur le bitume, je retrouve mes repères et fait parler ma fraicheur en faisant un sprint de deux kms. Le stade approche et me voilà à l’arrivée après 1H 47 de course. Je termine 39 ème, une place qui m’est chère depuis un certain grand raid en 2009.

2008-0163.JPG

2008-0169.JPG

 

Un bilan positif sur cette course que j’ai découverts avec un grand plaisir. Une bonne organisation avec aucune fausse note hormis mon ressenti négatif sur leur histoire de T Shirt. Une épreuve où je n’ai pas eu le temps de m’endormir, qui a sollicité tant les qualités de vitesse que de puissance de chacun d’entre nous. Un genou qui a su se faire discret, un soleil qui m’a donné des couleurs et un bout de chemin super apprécié avec mon camarade Gino.

 

Désormais, en vue du Royal Raid de Maurice, je vais axer mon entrainement sur un travail du foncier et de seuil sur du long. Début mai, une petite exception avec ma participation à la course du piton des neiges, juste pour se faire plaisir !!!!

 

Victoire d'Eddy Narayanin :

2008-0149.JPG

 

Classements :

1 Eddy NARAYANIN 1h 24

2 Jean Patrice PAYET 1h 28

3 Olivier PARMENTIER 1h 31

4 Niel Julian BAGOUPATY 1h 33

5 Guyto AUGUSTINE 1h 34

6 Georges Erick NIRLO 1h 34

7 Louis VICTOIRE 1h 35

8 Daoud-Ibrahim MALL 1h 36

9 Didier ANANDY 1h 36

10 Pascal ICHAMBE 1h 37

 

Femmes

 

1 Céliane TURPIN 1h 57

2 Clarisse HOARAU 1h 59

3 Fatima HIBON (BNA) 2h 00

 

 Photos : Nath, runraid par Mike974, mesphotos.re

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Moisan - dans Gazette Sportive
commenter cet article

commentaires

Profil

  • Arnaud Moisan
  • Tu peux toujours courir... Et je cours, je me raccroche à mes baskets tant sur le tartan, le bitume ou les sentiers. Par ce blog, j'espère vous faire partager un peu de ma passion pour la course de fond
  • Tu peux toujours courir... Et je cours, je me raccroche à mes baskets tant sur le tartan, le bitume ou les sentiers. Par ce blog, j'espère vous faire partager un peu de ma passion pour la course de fond